Les sentinelles de Chilleurs-aux-Bois

couverture-chilleurs Il s’en passe des choses dans la France profonde ! C’est la panique dans un village du Loiret. On n’a jamais vu un truc pareil. Le pire, dans l’histoire, c’est qu’un fait divers immonde va nécessiter une enquête menée par un personnage encore plus immonde. Une horreur… avec un drôle d’accent.




[ Dos du livre ]
 
  C’est la consternation à Chilleurs-aux-Bois, dans le Loiret. La tranquillité du village est troublée par d’imposantes déjections qui envahissent soudain les rues, les trottoirs, les espaces publics, du bar à l’église, du parc au château. Le brigadier Demeideu va se démener pour éclaircir cette affaire crapoteuse au terme d’une investigation rocambolesque.
136 pages – Format 16,5×11 cm – ISBN 978-2-9532-1377-5
Dépôt légal mars 2018
Le prix affiché au bas de la quatrième de couverture est une estimation de la valeur marchande du livre, une information nécessaire au dépôt légal.


A propos des sentinelles  |  La bande annonce  |  Ça m’intéresse

Un commentaire pour Les sentinelles de Chilleurs-aux-Bois

  1. Christelle dit :

    Salut Doms
    Comme tu me l’as demandé, je prends le temps d’écrire un commentaire à propos de ton livre sur les sentinelles qui polluent ce village français que tu es allé dénicher comme tu sais dénicher souvent des petits trésors de notre belle France. Je l’ai lu d’un trait. Il n’y a que toi pour écrire des trucs pareils ! J’ai d’abord eu une réserve, en parcourant les pages, je me suis même demandée si tu ne décrivais pas quelqu’un que tu connais, une impression comme ça. Mais assez vite le côté burlesque de ce personnage a pris de dessus et je me suis bananée en imaginant les scènes que tu décris avec un comment tu dis déjà ? « une satisfaction un peu perverse » (il a fallu que je regarde dans l’introduction pour reprendre tes termes). Des fois aussi il me fait penser aux deschiens ton brigadier, avec sa façon de parler. Bon je ne vais pas raconter l’histoire, un peu dégueu il faut l’avouer, mais la scène du chateau avec Solange……. trop fort!!! Sérieux, t’a fumé un bout de moquette avant d’écrire ça; en tout cas, a pisser de rire!!! Tu leur as envoyé ton livre à Chilleur aux bois ? Ils ont du franchement rigoler. Franchement si tu écrivais un livre dans le genre qui se passe à Arles, je serais la première à te faire de la pub parce que entre parenthèse, tu leur fais une sacrée pub, par exemple sur le restaurant que tu cites souvent… ça sent comme le premier d’une série ton truc. J’ai filé ton livre à ma mère, telle que je la connais elle va se tenir les cotes!!! on est bon public dans la famille. bizz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Combien font : *
10 + 25 =